Skip to content

Trac, mode d’emploi!

Trac

Comment faire quand le corps et la pensée subissent de violent assauts émotionnels?

Tout d’abord, rappelons-nous que la peur de ne pas être à la hauteur, de se « planter » est, avant tout, le signe de notre volonté de faire le mieux possible…

La solution serait-elle d’y attacher moins d’importance? Il est vrai que, quand il n’y a pas ou peu d’enjeux, les terribles effets du trac sont moins puissants!

Pas si simple!

Cette émotion liée à notre envie de réussir au mieux ce que nous entreprenons réveille en nous quelques réflexes salvateurs: on se prépare mieux, on est plus vigilant, on vérifie les éléments de notre présentation plutôt deux fois qu’une… On est plus attentif à ce qui contribuera au succès de notre future intervention.

Il faut toutefois remarquer que certains, confrontés aux mêmes conditions, se sabordent  en baclant totalement la préparation. Le résultat ne sera donc pas décevant: il sera évidemment catastrophique! Cela viendra conforter le saboteur dans sa perception de lui-même. Il avait prévenu: présenter, ce n’est pas son truc!

Alors! Qu’est-ce qu’on peut faire?

Comprendre ce qui se passe dans notre corps et agir.

Le trac va générer des tensions musculaires. Un muscle en particulier va nous jouer de bien vilains tours: le diaphragme.

Pour ceux qui ont séché les cours de SVT, le diaphragme se trouve entre notre cavité pulmonaire et notre cavité ventrale. Il joue un rôle dans la respiration. C’est également grâce à lui que nous pouvons parler, chanter. Si vous avez un doute, placez vos doigts sous les côtes près de votre estomac et dites, en articulant et en insistant sur la première consonne de chaque mot la phrase suivante:

Mon Papa est Pompier à Perpignan

Si cela vous pose problème, vous pouvez remplacer Perpignan par Paris et Pompier par Pâtissier.

Ça marche aussi!

Vous avez identifié où se trouve votre diaphragme. Super!

Maintenant, raisonnons un peu.

  1. Si mon diaphragme me sert à respirer et à parler (pour simplifier) ,
  2. que mon diapragme est un muscle
  3. que mes muscles, en situation de trac, subissent une certaine tension

Il devient évident que la tension de ce muscle va avoir une influence sur ma respiration et sur ma voix.

Je vais respirer moins bien. Ma voix sera plus faible.

Vous avez sûrement remarqué que, quand une personne est émue, sa respiration s’accélère et que sa voix blanchit.

Continuons le raisonnement.

Je respire moins bien donc mon coeur (la pompe) va accélérer la cadence.

Ma voix a perdu son timbre. On m’entend à peine.

Mon cerveau commence lui aussi à avoir quelques trous d’air.

Vous savez! Le moment où l’on oublie TOUT!

Le cerveau, tel un disque rayé, cherche désespérement une information qu’il ne trouvera jamais.

Une plongée dans le néant.

Un siècle de solitude.

Mon diaphragme, muscle ignoré, muscle dédaigné, a donc un pouvoir énorme. Il est très souvent l’épicentre du cataclisme.

Une bonne nouvelle? Le diaphragme est un muscle! Un muscle! Comme un biceps, un triceps, des abdominaux, des pectoraux! Je peux donc l’entraîner, le diaphragme. Je peux apprendre à le contrôler.

Je peux le contracter, le relâcher.

Je peux reprendre le contrôle!

Ne nous emballons pas… Le contrôle? Pas totalement. Mais est-ce si grave?

Avoir une légère émotion, c’est avoir des symptômes avec lesquels nous pourrons coexister.

Le travail sur le diaphragme peut permettre de mieux gérer le trop plein d’émotion comme une cocotte-minute gère le trop plein de vapeur. Pardon pour la comparaison avec la cocotte-minute, je ne voulais offenser personne!

Bon! Vous avez compris? Le trac n’est pas qu’une vilaine bête qui nous donne des idées noires, c’est aussi physique. Ça nous donne au moins une piste pour l’attraper et transformer cette boule d’énergie prête à nous inonder d’ondes négatives en une belle comète d’énergie positive!

Seulement pour ça, il va falloir bosser! Comment?

Attendez le prochain épisode!

 

Published intrac

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.